blogue : article du 28 mai 2015

Jeudi 28 mai à 8 h 52 | Auteur : Catégorie : Mots-clés :

Offrir un Régime de Participation Différée aux Bénéfices (RPDB)

Il existe une très forte corrélation entre le type de régime de capitalisation et la taille de l'entreprise. Plus l'entreprise est petite, plus elle est susceptible de choisir un régime enregistré d'épargne-retraite (REER) collectif.

 

À l'opposé, les grandes entreprises privilégient les régimes agréés à cotisation déterminée (CD). Quant au régime de participation différée aux bénéfices (RPDB), on le retrouve plus fréquemment dans les petites et moyennes entreprises, mais dans une proportion très inférieure au REER collectif.

 

La combinaison RPDB/REER collectif constitue un choix attrayant pour l'entreprise désirant récompenser ses employés par une aide à l'épargne-retraite facile à gérer.

 

Le RPDB a été introduit il y a déjà quelques décennies, mais il demeure peu connu des entreprises. Il représente une portion relativement faible de l'actif total des régimes de capitalisation au Canada. Sa faible popularité découle peut-être du fait qu'il a été conçu conformément à la Loi de l'impôt sur le revenu afin de permettre à une entreprise de partager ses bénéfices avec ses employés qui ne sont pas des actionnaires importants (qui détiennent, par exemple, moins de 10% des actions de l'entreprise). Seules les entreprises peuvent cotiser à un RPDB.

 

De prime abord, le RPDB s'apparente un peu plus à un régime d'intéressement qu'à un régime de retraite. Cela peut expliquer qu'une entreprise ne songe pas immédiatement au RPDB lorsqu'elle désire offrir un régime de retraite à ses employés. Toutefois, en combinant le RPDB avec un REER collectif, elle disposera d'un instrument d'épargne-retraite à la fois avantageux sur le plan fiscal et caractérisé par une grande souplesse.

 

Vous désirez en savoir plus? Continuez à lire l'article de la revue Avantages ici: http://www.abitemi.com/documents//medias/rpdb-article.pdf